Éditorial – La goutte d’eau

 

LE SUPPLICE DE LA GOUTTE D’EAU DE L’APPAUVRISSEMENT S’ARRÊTERA-T-IL UN JOUR ?  

Retraité-es : voici mes (vos) questions.

Plus de 340 000 retraités-es des secteurs public et parapublic ont un régime de retraite. (Les chanceux diront certains!)

  • Ils-elles ont cotisé à chaque deux semaines durant toute leur carrière.

  • C’était, disait-on, du SALAIRE DIFFÉRÉ.

  • Ces cotisations à leur fonds de retraite [1] étaient obligatoires et faisaient partie de leurs conditions de travail.

  • En contrepartie de ce fonds de retraite, ces employés ont accepté des salaires moindres.

Or ces retraités d’aujourd’hui ont vu leur rente de retraite désindexée en 1982, il y a de cela 36 ans [2].

  • Certains ont 5 ans, 10 ans d’autres 15 ans et plus de désindexation,

  • Il ne faut pas être un grand mathématicien pour comprendre la perte du pouvoir d’achat engendré par cette désindexation, d’où un appauvrissement systématique et continu depuis leur prise de retraite.

  • Pour illustrer mon propos : 155 995 retraités du RREGOP [3] de 65 ans et plus ont touché en moyenne une rente annuelle moyenne de 12 802 $ [4],

« Incroyable, mais vrai ! »

  • Ces retraités représentent 68 % de tous les retraités de ce fonds de retraite.

  • Ce que demandent ces retraités, c’est que le supplice de la goutte d’eau de l’appauvrissement s’arrête. Comment? En indexant leur rente de retraite au coût de la vie.

Mes (vos) questions au PQ, au PLQ, à la CAQ et à QS :

  • Qu’entend faire votre parti pour remédier à la situation ?

  • Quels sont vos engagements fermes à ce sujet ?

  • Ces engagements font-ils partie de votre plate-forme électorale ?

Gaétan Morneau, retraité du secteur collégial

Boucherville

11 septembre 2018

[1] Par les déductions à la source

[2] Imposition de la formule PC-3%

[3] RREGOP : Régime de retraite des employés du gouvernement et de organismes public.

[4] Évaluation actuarielle 2014 –  source : Retraite Québec