Projet de loi 27
M. Louison Ross, ex président de la CARRA, demande à la ministre de traiter les retraités comme des citoyens à part entière.

Louison Ross ex président de la CARRA
M. Louison Ross,
ex président de la CARRA
 Madame la Ministre,

J'imagine que vous savez fort bien que près de 150 000 retraités et retraitées des secteurs publics, ne font pas partie d'aucune association ou syndicat. Il me semble que ces personnes ont droit au respect de leur dignité comme citoyens à part entière de la société québécoise, de pouvoir participer à la nomination de leurs représentants sur les conseils d'administration de la CARRA et des Comités de retraite.
Mme Monique Jérôme-Forget
Mme Monique Jérôme-Forget
présidente du Conseil du trésor
Ce sont ces conseils qui gèrent leurs fonds de retraite qu'ils ont parfois chèrement payés tout au long de leur vie active. De plus, le nombre de représentants des retraités doit tenir compte du poids démographique des retraités par rapport aux cotisants actifs des fonds de retraite. Il me semble que ce sont des principes fondamentaux qui sont bien ancrés dans notre société québécoise.

Et en tant qu'ex président de la CARRA, j'estime que l'iniquité de la représentation au sein du conseil de cet organisme existe depuis 1983. Même les membres du gouvernement ont été minoritaires suite au pression des syndicats.

Madame la Ministre, je vous remercie à l'avance pour le grand respect que vous manifestez envers les retraités.

Louison Ross, philosophe et économiste
22 novembre 2006
Retour à la liste chronologique des archives.