Qui est le voleur M. Paradis ?

Réponse de Gaétan Morneau, à l'éditorial de Robert Paradis du journal "Le Canada Français" (25 mars 2007)  
Gaétan Morneau
Gaétan Morneau
Votre article « Il est minuit moins cinq !» du 14 mars dernier, démontre que malheureusement vous semblez n'avoir qu'une connaisse que très superficielle des fonds de retraite administrés par la CARRA. Vous véhiculez des préjugés qui je crois ne sont pas à la hauteur du poste d'Éditeur que vous détenez au journal "Le Canada Français". Que diriez-vous si demain matin, je vous traitais de voleur parce que vous avez placé de l'argent dans votre REER?

Je suis un retraité de l'État et j'ai cotisé une partie de mon salaire durant 33 ans dans mon fonds
de retraite. Mes cotisations dans mon fonds de retraite, c'est du salaire différé. Le gouvernement a pour sa part décidé de ne pas verser sa part dans nos fonds de retraite. Donc ce qui est déposé à la Caisse de dépôt et placement du Québec (fonds 301: RREGOP, et fonds 302: RRPE) est uniquement le salaire différé des participants aux régimes, c'est-à-dire, ceux qui cotisent ou qui ont cotisé à leur fonds de retraite; au même titre que vous, qui sans doute cotisez dans votre REER, point à la ligne. Je ne crois pas que les employés des secteurs public et parapublic aient volé personne!

Mais alors, qu'a fait le gouvernement avec l'argent qu'il n'a pas déposé dans nos fonds de retraite?

Il a construit des routes, des hôpitaux, des écoles, etc. Les employés de l'état ont donc non seulement pas reçu leur part dans leur fonds de retraite mais ils ont contribué à ce que le gouvernement, au fil des ans, emprunte moins sur les marchés financiers. Le gouvernement s'est en partie financé à même la part qu'il n'a pas versée dans nos fonds de retraite.

Il est utile de vous rappeler que la moyenne annuelle de retraite des 127 050 retraités du RREGOP est de
14 395 $ et que la moyenne annuelle de tous les 210 225 retraités des secteurs public et parapublic, tous régimes confondus, est de 20 436 $. Ces données sont tirées du rapport annuel 2005 de la CARRA.

Il serait sans doute temps que vous mettiez votre pendule à l'heure, car il est surtout MINUIT MOINS CINQ pour beaucoup de retraités qui subissent depuis 25 ans la désindexation de leur rente de retraite.

Gaétan Morneau
Conseiller
Association démocratique des retraités. (ADR)
Retour à la liste chronologique des archives.