Lettre aux membres et sympathisants de l’ADR

ORGANISONS-NOUS POUR DÉFENDRE LA PLEINE INDEXATION DE NOS RENTES DE RETRAITE
 (15 avril 2007)  
Rodrigue Dubé, prés. de l'ADR
Rodrigue Dubé
BILAN DE LA DERNIÈRE CAMPAGNE ÉLECTORALE POUR LES RETRAITÉS DE L’ÉTAT.

  • Des associations de retraités ne demandent que la demi-indexation des rentes de retraite malgré la valeur des fonds que possèdent les retraités.
  • Des représentants d’associations de retraités ont ridiculisé les données de l’Association Démocratique des Retraités (l’ADR) avant de s’en servir dans leurs communiqués de presse.
  • Des représentants de ces associations de retraités qui ne demandent que la demi-indexation ont fait des pressions antidémocratiques et des menaces pour empêcher des représentants de l’Association Démocratique des Retraités (l’ADR) de faire valoir leur point de vue auprès de politiciens en regard de la pleine indexation des rentes de retraite.

Les élections sont passées, la plupart des politiciens se sont défilés et n’ont pris aucun engagement pour que cesse l’appauvrissement des retraités de l’État.

DES GESTES ANTIDÉMOCRATIQUES CONTRE LES INTÉRÊTS DES RETRAITÉS. Des représentants de l’AREQ (Association des retraitées et retraités de l’enseignement du Québec) mais principalement ceux de l’AQRP (Association québécoise des retraités des secteurs public et parapublic) ont tout fait pour empêcher une rencontre entre Mario Dumont et les représentants de l’Association Démocratique des Retraités (l’ADR) le vendredi 23 mars 2007, soit 3 jours avant la tenue du scrutin..

Non seulement, les représentants de ces associations ne demandent que la demi-indexation des rentes de retraite, au surplus, ils font obstacle à ceux qui portent votre revendication justifiée et justifiable de la pleine indexation de votre rente de retraite.

De plus, ces associations ont ridiculisé votre demande de pleine indexation des rentes de retraite, elles ont menacé l’ADQ (Action démocratique du Québec) de publier un communiqué de presse dénonçant cette rencontre publique si l’ADQ rencontrait les représentants de l’ADR. Les représentants de l’AQRP ont même menacé de prendre tous les moyens pour bousiller sur place cette rencontre publique.

Le problème que soulève pareil comportement, c’est de porter atteinte aux droits des citoyens de se faire entendre, c’est une entrave directe à la démocratie. Ces dirigeants doivent être sanctionnés pour ces gestes qui vous portent préjudice.

VOS DEMANDES DE PLEINE INDEXATION SONT JUSTIFIÉES

  1. En 1997, il y avait un surplus de 4 milliards de dollars
  2. En 2006, dans son rapport annuel, la CARRA constate qu’au 31 décembre 2005, il y a un surplus de 10,7$ milliards de dollars dans les fonds que les cotisants (actifs et retraités) lui ont confiés.

Peu importe la façon d’analyser les avoirs des participants (cotisants actifs et retraités), il y a un surplus d’au moins 10 milliards de dollars dans leur caisse.

  • Selon ce rapport annuel 2005 de la CARRA, publié en 2006, les avoirs des participants sont de 45,3$ milliards et le montant à la charge des participants est de 34,6$ milliards. D’où un surplus de 10,7$ milliards (page 61).
  • L’étude conduite par l’ADR, l’opération « Combien vaut mon fonds de retraite » estime ces surplus à plus de 12 $ milliards de dollars.
  • Selon la dernière évaluation actuarielle disponible de la CARRA, publiée en 2004, les rendements projetés pour les années 2003, 2004, 2005 et 2006, sont en moyenne de 7,45%. Selon les données tirées des rapports annuels de la CARRA pour les années 2003, 2004, 2005 et son communiqué de presse pour l’année 2006, le rendement moyen pour ces années est de 13,65%. L’écart, entre les rendements projetés par les actuaires de la CARRA et la réalité, donna un rendement moyen supérieur non prévu de 6,2%. Cette seule différence peut justifier, en bonne part, un surplus de 10 $ milliards.

L’ADR veut que ces surplus ouvrent la porte à une table de travail avec le gouvernement pour voir quelle part de ces surplus pourrait être utilisée pour financer l’indexation des rentes de retraite des participants au régime de retraite.

ORGANISONS-NOUS POUR LA PROCHAINE CAMPAGNE ÉLECTORALE

Nous devons dès maintenant faire connaître nos priorités.

Si vous croyez être en train de vous faire enlever le droit à la pleine indexation de votre rente de retraite, nous vous invitons à vous unir sous la bannière de l’ADR. Remplissez le coupon ci-joint et faites-nous-le parvenir dès maintenant. Si vous êtes déjà membre de l’ADR, transférez cette invitation à d’autres retraités qui ont les mêmes intérêts que vous.

Face à un gouvernement minoritaire, les prochaines élections peuvent venir vite. D’autres élections sont à prévoir d’ici un an ou un an et demi. Vous voulez que votre point de vue soit entendu et défendu? Vous voulez donner du poids à votre demande de Pleine indexation?

JOIGNEZ RAPIDEMENT LES RANGS DE L’ASSOCIATION DÉMOCRATIQUE DES RETRAITÉS (L’ADR). (Voir formulaire d'adhésion)

Pour et au nom du conseil d’administration
Rodrigue Dubé
Président de l’ADR
Le texte en format PDF
Retour à la liste chronologique des archives.