Un représentant de l'ADR sur le comité d'indexation des régimes de retraite
 des secteurs public et parapublic. (Courriel au député M. François Gendron)
 25 novembre 2007  
Monsieur Gendron,

Je vous remercie d'avoir donné suite à mes deux courriels et mon appel téléphonique. Vous avez pris le temps de me communiquer par téléphone le fruit de vos recherches concernant notre demande et c'est fort apprécié.

Vous m'avez fait savoir qu'après vérification, monsieur le député Sylvain Simard vous indiquait qu'il avait vérifié auprès de l'ADQ et du porte-parole libéral dans le dossier et qu'il n'y avait pas d'accord pour ajouter un troisième retraité au comité d'étude de l'Assemblée nationale sur l'indexation des rentes des retraités des secteurs public et parapublic.

Nous aimerions suggérer humblement que des vérifications soient faites auprès des personnes avec qui nous avons communiqué car, suite à votre dernier appel téléphonique, j'ai téléphoné à monsieur Daniel Gagnier, directeur de cabinet de monsieur le Premier ministre et à de monsieur Hubert Benoit, député de Montmorency et responsable à l'ADQ du dossier concerné. Ni l'un ni l'autre n'a été contacté par monsieur le député, Sylvain Simard afin de vérifier la teneur de nos assertions à savoir:

«Selon les échanges téléphoniques que nous avons eus avec le bureau du Premier ministre et monsieur Hubert Benoît de l'ADQ, nous aurions leur appui pour qu'un représentant de l'ADR siège sur ce comité sans retirer une place aux deux représentants du groupe des 8».

Comme un consensus est nécessaire entre les 3 partis politiques présents à l'Assemblée nationale pour ajouter un troisième retraité à ce comité sur l'indexation, j'apprécierais que monsieur Simard vérifie notre compréhension du dossier auprès de messieurs Gagnier et Benoit.

Si nous nous permettons d'insister, en tout respect à l'égard des points de vue divergents, c'est que nous croyons, pour la crédibilité des résultats qui seront présentés par le comité d'étude formé à la suite d’une décision unanime de l'Assemblée nationale, relativement à l'indexation des rentes de retraite des retraités des secteurs public et parapublic, tous les points de vue doivent être représentés.

La très grande majorité des retraités des secteurs public et parapublic ne s'attend à rien de moins que la pleine indexation de leur rente. Pour eux, la pleine indexation est un principe. La démonstration du contraire devra être crédible et convaincante pour qu'ils l'acceptent.

Merci pour votre bienveillante attention,

Rodrigue Dubé,
président de l'ADR

c.c. M. Daniel Gagnier, directeur de cabinet du premier ministre
       M. Hubert Benoît, député de Montmorency (ADQ)

Retour à la liste chronologique des archives.