DERNIÈRE HEURE

LE 3 AVRIL 2020

Madame Aline Couillard, 2e vice-présidente, ne se lasse pas d’interpeller nos gouvernants. Elle est proactive et défend avec plein de vigueur les retraités.es des secteurs public et parapublic. 

 LEVER LA MAIN

Le message de ce jour s’adresse à Monsieur Christian Dubé, président du Conseil du trésor du Québec.

Monsieur Dubé,

Les retraités de l’État se gardent bien de parler de leurs difficultés, ne trouvant pas d’oreille attentive. Depuis le début de la crise du Covid-19, ils ont écouté, ils ont entendu, ils ont attendu, ils ont espéré.

Ils doivent à regret lever aujourd’hui la main pour attirer votre attention et avoir un droit de parole. Ils veulent vous demander de l’aide.

Nombreuses sont les catégories de personnes qui ont reçu du soutien. Bravo !

Pour les retraités de l’État aussi, la situation est préoccupante. Qu’ils soient en résidences de personnes âgées ou dans leur logement habituel, ils font face à des dépenses additionnelles. Leur confinement a un coût, les ressources auxquelles ils doivent faire appel ont un coût.

Leur rente de retraite est leur salaire, mais au lieu d’être augmenté, il décroît quotidiennement, mensuellement, annuellement. Cet état de fait devient problématique et provoque un haut taux d’anxiété.

La main des retraités se lève pour rappeler qu’ils veulent continuer à vivre décemment.

Monsieur Dubé, les retraités vous interpellent. Tout en restant distancé à deux mètres, pouvez-vous vous approcher d’eux pour les aider ? 

C’est un souhait contagieux. 

Aline Couillard

Retraitée de l’éducation

••••••••

LE 1er AVRIL 2020

Un excellent article paru dans La Presse + du 1er avril est très intéressant. Il nous fait réfléchir sur la situation des retraités.es et nous stimule à réclamer haut et fort l’indexation de nos rentes. Il suffit de cliquer sur le lien suivant pour en prendre connaissance. Cet article est signé par Stéphanie Grammond.

http://plus.lapresse.ca/screens/704f2d96-a6dd-441b-acc7-e2cf7f80076f__7C___0.html?utm_medium=Email&utm_campaign=Microsite+Share&utm_content=Screen

••••••••

LE 11 MARS 2020

Réaction au budget du gouvernement Legault. Les retraités-es, de grands oubliés! Madame Couillard déplore fortement l’indifférence de ce gouvernement à l’égard des retraités-es de la fonction publique et parapublique.

Y a-t-il des retraités au Québec ?

Le budget 2020-2021 du gouvernement de la Coalition Avenir Québec (CAQ) a été déposé. De nombreuses sphères d’activité ont trouvé grâce auprès du gouvernement, notamment la santé, les services sociaux, l’éducation, l’environnement, les infrastructures, la petite enfance et la culture.

Quant aux aînés, trois catégories ont retenu l’attention : les proches aidants, les hébergés en CHSLD et les futurs résidents des nouvelles Maisons des aînés.

L’Association démocratique des retraités (ADR) salue ces efforts pour l’amélioration de la qualité de vie de ces citoyens. Toutefois, elle déplore fortement que les retraités de l’État aient été totalement ignorés. Leur rente de retraite décroît d’année en année, ils s’appauvrissent injustement depuis plus de 37 ans.

Le gouvernement a entendu ces retraités, mais il a sombré dans une confortable indifférence. Ce n’était pas encore le bon moment pour ces retraités, lui semble-t-il. Pour le gouvernement, faire carrière dans l’enseignement est synonyme d’accepter une retraite à décroissance vertigineuse. Voilà ce qui, selon lui, devrait inciter à faire carrière comme enseignant.

La justice et l’équité ont-elles encore droit de cité ? Il est permis d’en douter.

Les retraités des fonctions publique et parapublique continueront de faire pression.

Aline Couillard

Présidente du comité de retraite de l’ADR

Retraitée de l’État québécois

••••••••

LE 2 FÉVRIER 2020

Madame Aline Couillard, 2e vice-présidente, y va d’un dixième billet pour rappeler à l’ordre le gouvernement de monsieur Legault. Ce billet est en premier lieu publié sur le site web LES PRÉTENDUS GRAS «DUR..$».C’est ce texte qui est reproduit ici.

L’ARGENT DES RETRAITÉS

  • L’indexation, partie 10

    Les retraités n’ont pas la gestion du capital qu’ils ont accumulé durant leurs années actives sur le marché du travail. C’est le gouvernement qui est leur fiduciaire. Il leur donne l’information par l’évaluation actuarielle publiée aux trois ans.

    L’évaluation actuarielle 2017, publiée à la fin de 2019 montre l’excellent état du fonds du RREGOP.

    À noter que les retraités font partie des participants.

    Évaluation actuarielle du RREGOP au 31 décembre 2017

    La valeur marchande

    Les états financiers du RREGOP au 31 décembre 2017 indiquent que la valeur marchande de la caisse constituée par les participants à l’égard du service régulier du RREGOP est de 67,885 milliards de dollars.

    Tableau 12

    Évolution de la valeur marchande de la caisse des participants (en millions de dollars)

    Valeur marchande

    Revenus de placement

    Au 31 décembre 201455 045

    4 824

    Au 31 décembre 201559 305

    4 342

    Au 31 décembre 201663 062

    5 541

    Au 31 décembre 201767 885

     

    « La valeur actuarielle des prestations à la charge des participants s’élève à 59,9 milliards de dollars au 31 décembre 2017 et la valeur actuarielle de la caisse qu’ils ont constituée s’élève à 66,0 milliards de dollars à cette date. Par conséquent, la situation financière montre un surplus de 6,1 milliards de dollars qui représente 10,2 % de la valeur actuarielle des prestations acquises. En vertu de la politique de financement, une portion de ce surplus correspondant à 10 % de la valeur actuarielle des prestations acquises, soit 6,0 milliards de dollars, est utilisée pour constituer le fonds de stabilisation et le solde, soit 0,1 milliard de dollars, est utilisé pour réduire le taux de cotisation des participants. »

    Profil sommaire des clientèles du régime au 31 décembre 2017

    Participants actifs :

    Nombre : 552 168       Salaire annuel moyen : 56 244 $

    Retraités:

    Nombre : 269 897       Rente moyenne : 18 512 $

    Conjoints survivants :

    Nombre : 18 340 $       Rente moyenne : 5 489 $ 

    Participants non-actifs :

    Nombre : 519 027

     Le RREGOP est capitalisé au-delà de 110 %.

    Constats

    – Par la non-indexation de leur rente et les rendements sur leur capital dont ils ne retirent RIEN, les retraités font les frais d’une bonne partie de ces embellies. 

    – La baisse de cotisation des actifs est prise dans le fonds comme un dû.

    – Les salaires qui ont servi au calcul des rentes de la majorité des retraités étaient bien en deçà de ceux des actifs actuels, ces retraités n’ayant pas bénéficié de l’équité salariale.  

    – La capitalisation du régime à 120 %, plus le montant supplémentaire requis pour payer toute l’indexation des rentes est quasi inatteignable.

    – Une correction urgente s’impose.

    Conclusion

    L’intergénérationnalité parle pour les retraités de l’État.

    Les retraités demandent du gouvernement la fin de son intérêt fictif à leur égard et des actions concrètes pour stopper leur appauvrissement continu.

    La justice a un prix, mais aussi un capital de satisfaction pour quiconque l’exerce. 

    Aline Couillard

    Retraitée du secteur de l’éducation

••••••••

LE 21 JANVIER 2020

Madame Andrée Guertin, 2e administratrice de l’ADR, s’adresse à madame Stéphanie Raymond, attachée politique de monsieur Christian Dubé, afin de lui faire connaître l’origine de l’ADR et lui faire comprendre l’attitude de l’AREQ à son égard.

 

Madame Stéphanie Raymond

Attachée politique de monsieur Christian Dubé

cc à monsieur Christian Dubé, président du Conseildu Trésor

 

Madame,

L’objectif premier de la Tribune était louable de la part du gouvernement. Cependant, cet objectif s’est vite miné. Dès le départ, cinq associations se sont rapidement liguées pour exclure l’ADR. Comment peut-il en être ainsi? Pour être membre de l’ADR depuis ses débuts en plus de faire partie de l’AREQ depuis ma retraite en 1997, je voudrais partager certaines informations avec vous.

Avant 2001, les membres de l’AREQ n’ont jamais pu discuter d’indexation lors de réunions et de Congrès. Ce n’est qu’au Congrès de 2001, où j’étais présente, que les membres ont voté quasi à l’unanimité la demande de pleine indexation ( 3 à 4 dissidents sur environ 900 personnes ). Même si le Congrès est sensé être l’instance décisionnelle, la proposition a été interprétée différemment et n’a jamais eu de suivi. C’est ce qui perdure encore aujourd’hui. Face à cette attitude de l’AREQ, un mouvement, qui s’appellera plus tard ADR, s’est formé. Ce dernier revendique toujours la pleine indexation. Il est clair que la présence de l’ADR dérange l’AREQ. Son existence et sa présence témoigne de l’insatisfaction des membres en plus d’être la preuve vivante de la non représentativité de l’AREQ. Cette dernière dore son image auprès de ses membres et fait croire qu’elle travaille pour la pleine indexation. En fait, elle ne représente que son CA. Ses membres ne savent pas ce qu’elle véhicule en leur nom.

Cette dernière est non démocratique. Elle se préoccupe plutôt de mettre des bâtons dans les roues aux initiatives des membres, de les désinformer, de leur mentir en plus de les discréditer.

Les demandes faites par l’AREQ à la Tribune ne viennent pas des membres et je trouverais déplorable de considérer des solutions :

de gens non respectueux et non représentatifs de ses membres,

qui continuent d’appauvrir,

qui créent des inégalités,

qui sont injustes,

qui sont non équitables.

Les demandes de l’ADR mettent tout le monde sur le même pied, maintiennent le respect de tous, apportent des solutions équitables qui ne créent aucune inégalité, aucune injustice, en même temps qu’elles sont très réalistes considérant la renonciation aux années précédant 2015, le capital investi et le rendement de ce capital depuis 1982.

L’AREQ verra toujours d’un mauvais oeil la présence de l’ADR.

J’espère que ce bref survol permettra de mieux comprendre l’attitude discriminatoire de celle-là.

Andrée Guertin,

membre de l’ADR

membre de l’AREQ

••••••••

LE 21 JANVIER 2020

Le Comité de retraite de l’ADR demande une rencontre avec madame Marguerite Blais, Ministre responsable des Aînés et des Proches aidants.

Saint-Hyacinthe, 21 janvier 2020

Madame Marguerite Blais

Ministre responsable des Aînés et des Proches aidants

2894, boulevard du Curé-Labelle
Bureau 101
Prévost (Québec) J0R 1T0

Madame la ministre,

L’ADR tient à vous féliciter pour votre généreuse implication auprès des personnes résidentes en centres d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) et des Proches aidants.

Les aînés de l’ADR s’adressent à vous pour recevoir votre support dans le dossier de l’appauvrissement progressif et continu dont ils sont victimes. Leur rente de retraite a été injustement désindexée par un décret en 1982.  La perte de leur pouvoir d’achat, année après année, ne prendra fin uniquement par la levée de ce décret.

La décroissance de leur revenu les rend vulnérables et les investit d’un stress indésirable.

Est-il normal que leur rente, calculée sur un salaire de 10, 15, 20 ans passés, ait perdu jusqu’à 30 % de sa valeur ? Et ça ne s’arrête pas là. Le budget qu’ils avaient soigneusement établi lors de leur prise de retraite ne tient plus la route depuis fort longtemps.

Le 27 août 2018, au cours de notre visite à votre bureau au moment de la campagne électorale, nous vous avons exposé la demande des retraités de l’État ainsi que les données qui permettent un règlement final à cet épineux problème.

Votre réponse avait avivé notre espoir. Vous nous aviez confié que vous aimiez notre demande et vous nous aviez promis une nouvelle rencontre suite à votre éventuelle élection à l’Assemblée nationale.

Avec ce souvenir en tête, nous vous demandons une rencontre dans les plus brefs délais afin d’échanger avec vous sur les enjeux de l’indexation des rentes de retraite des retraités de l’État pour les années 1982 à 1999.

Dans un esprit de collaboration et confiants de trouver en vous le souci du mieux-être des aînés, nous vous prions d’agréer l’expression de nos salutations distinguées.

Aline Couillard

2e Vice-présidente de l’ADR

Présidente du comité de retraite

alinec@cgocable.ca

Viateur Sauvé, président de l’ADR, membre du comité de retraite

Liguori Larrivée, administrateur à l’ADR, membre du comité de retraite

••••••••

LE 19 JANVIER 2020

Madame Aline Couillard, 2e vice-présidente de l’ADR et retraitée de l’Éducation, publie sur LES PRÉTENDUS GRAS «DUR..$», un site web, un neuvième écrit pour rappeler une fois de plus au gouvernement de monsieur Legault non seulement d’entendre les retraités des secteurs publics et parapublics mais aussi de donner suite à leurs revendications.

LE GOUVERNEMENT A ENTENDU

L’indexation, partie 9

Le gouvernement a entendu

         l’appel des retraités de l’État.

Le gouvernement a entendu

         que ces retraités sont victimes d’une injustice fort préjudiciable.

Le gouvernement a entendu

         que cette injustice perdure depuis plus de 37 ans.

Le gouvernement a entendu

         que la désindexation de la rente de retraite des retraités de l’État a été décrétée sous un prétexte     fallacieux.

Le gouvernement a entendu

         que les retraités demandent réparation et ajustement de leur rente au coût de la vie.

Le gouvernement a entendu

         que ce n’est pas trop demander.

 Le gouvernement a entendu

         que la seule façon de régler ce problème est la pleine indexation pour les années 1982 à 1999, pour tous les retraités concernés.

Le gouvernement sait comment procéder. Il en donne l’exemple par le trop-perçu d’Hydro-Québec : un retour monétaire sera effectué pour chaque citoyen, sans égard à son revenu.

La CAQ ne doit pas sacrifier son sens de la justice sur l’autel du populisme.

Le gouvernement de la CAQ doit agir maintenant, 2e année de son règne.

••••••••

LE 18 DÉCEMBRE 2019

DES MEMBRES DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’ADR ONT RENCONTRÉ MADAME STÉPHANIE RAYMOND, ATTACHÉE POLITIQUE DU MINISTRE ET PRÉSIDENT DU CONSEIL DU  TRÉSOR, MONSIEUR CHRISTIAN DUBÉ.

MADAME ALINE COUILLARD ET MONSIEUR LIGUORI LARRIVÉE NOUS DONNENT DES NOUVELLES DE CETTE RENCONTRE.

Bonjour membres de l’ADR,

Il nous fait plaisir de vous transmettre quelques nouvelles de votre association.

Nos demandes pour rencontrer et sensibiliser le responsable du dossier de l’indexation de notre rente de retraite, au gouvernement de la CAQ, ont trouvé écho et une rencontre d’échange s’est tenue le 18 décembre dernier.

Cinq membres du Conseil d’administration de l’ADR se sont entretenus avec Madame Stéphanie Raymond, attachée politique du ministre et président du Conseil du trésor, Monsieur Christian Dubé.

Nous avons exposé la situation préoccupante des retraités de l’État et leurs attentes face à la perte de leur pouvoir d’achat. Nous avons rappelé que les retraités de l’ADR ont été consultés en assemblée générale à deux reprises et qu’ils réclament la pleine indexation de leur rente pour suivre le coût de la vie.

Nous avons aussi fait part du déroulement de la Tribune des retraités qui s’est achevée en juin dernier.

Nous avons rappelé les reconnaissances gouvernementales du problème de la désindexation partielle en 2008, 2010, 2011-2012 et 2017 à 2019. Donc assez parlé, le gouvernement doit agir et corriger l’injustice de 1982.

Nous avons reçu un bon accueil et une écoute attentive. Madame Raymond nous a assurés d’un suivi à notre questionnement dans un délai raisonnable.

C’est avec fierté et espoir que nous vous transmettons cette information motivante.

Nous profitons de l’occasion pour vous souhaiter un heureux temps des Fêtes.

Aline Couillard, présidente du comité de retraite

Pour le Conseil d’administration de l’ADR

••••••••

Ce que vous devez aussi savoir

Suite à la distribution du Rapport Distinct de la Tribune à tous les élus à l’Assemblée nationale, l’ADR a fait un pas de plus dans ses efforts pour obtenir le Pleine Indexation pour les années 1982 à 1999. Nous avons participé à la rencontre donnée en titre au début de cette missive.

Mme Raymond voulait savoir pourquoi ça ne fonctionnait pas à la Tribune. Cette demande de sa part tombait à point. Nous venions de prendre connaissance du texte écrit par l’AREQ à la page 9 de la revue QUOI DE NEUF. On nous annonce que nous (ADR) sommes expulsés et que la Tribune se transforme en table de travail entre eux et le gouvernement. N’est-ce pas là un aveu de copinage entre le SCT, les représentants d’associations et les syndicats ?

Mme Raymond semble avoir trouvé étrange la façon dont nous l’apprenions. Nous lui avons bien fait comprendre que l’AREQ ne défendait pas ses membres et que nous ignorions pourquoi.

Si vous attendez des miracles des négociations en cours, voici ce qu’ont demandé les cinq associations à la Tribune, sauf l’ADR : 50 % d’indexation après 10 ans de retraite, indexation selon l’âge et selon le revenu, crédit d’impôt. L’AREQ et le syndicat ne demandent pas ce qu’ils vous font miroiter. Dans la lettre que nous avions envoyée au Conseil du Trésor, nous avons posé des questions bien précises sur les chances d’obtenir satisfaction dans ce dossier. Il semble que des réponses vont suivre.

Nous avons réitéré notre volonté de rencontre avec M. Dubé.

Liguori Larrivée

Retraité membre de l’AREQ

••••••••

LE 1er DÉCEMBRE 2019

MADAME ALINE COUILLARD, 2e VICE-PRÉSIDENTE, PRODUIT UN NOUVEL ARTICLE SUR L’INDEXATION

Madame Couillard publie sur le portail «Les prétendus gras durs» un nouvel article sur l’indexation. Il a pour titre : LES ATTENTES DES RETRAITÉS DE LA BASE.

Les sept premiers billets ont pour titre :

1- «Que faut-il en savoir?»

2- «L’indexation, que faut-il en savoir?»

3- «Représentation»

4- «Une vraie représentante»

5- «Une joute inattendue»

6- «Le dossier de l’indexation doit être réglé».

7- «Le gouvernement fiduciaire»

Une consultation s’impose. Pour ce faire, cliquer sur le lien suivant : 

«LES PRÉTENDUS GRAS «DUR..$»

••••••••

LE 26 NOVEMBRE 2019

PUBLICATION DE NOTRE JOURNAL «LE DÉMOCRATE À LA RETRAITE»

Édition de décembre 2019. 

Ce numéro dénonce l’injustice que subissent les retraitées et retraités des secteurs publics et parapublics depuis 1982. L’ADR dérange et est la seule association à revendiquer la pleine indexation. Elle n’a qu’un seul langage et crie haut et fort que le gouvernement de monsieur Legault doit agir maintenant et corriger l’injustice de 1982.

Ne pas manquer de prendre connaissance de ce numéro en cliquant sur le lien suivant : 

Le Démocrate à la retaite

••••••••

LE 22 NOVEMBRE 2019

NOUVEL ONGLET : PAROLES DES MEMBRES

À compter d’aujourd’hui est introduit un nouvel onglet pour permettre aux membres de faire paraître sur le site web copie d’écrits transmis à des politiciennes, politiciens, présidentes et présidents d’associations.

Pour consulter ces écrits :

https://adr-quebec.org/paroles-des-membres/

••••••••

LE 15 NOVEMBRE 2019

RAPPORT DISTINCT DE L’ADR À LA TRIBUNE DES RETRAITÉS

Sous l’onglet «LA TRIBUNE DES RETRAITÉS», on peut consulter le Rapport et un Résumé de ce rapport en cliquant sur le lien suivant :

https://adr-quebec.org/la-tribune-des-retraites/

••••••••

LE 1er NOVEMBRE 2019

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE TENUE LE 31 OCTOBRE 2019

Trois éléments marquants de cette assemblée :  

Dépôt du Rapport distinct de l’ADR intitulé «L’Occasion d’effacer une triste page de l’histoire des retraités». Ce document constitue le rapport final sur la Tribune des retraités du Secrétariat du Conseil du Trésor (SCT). Ce rapport de 187 pages, préparé par le Comité de Retraite, a été «rendu nécessaire, car les représentants de l’ADR ont dû dès le début des travaux faire face à de nombreuses réticences, allant du questionnement sur la «légitimité» pour l’ADR de disposer d’un siège à cette Tribune jusqu’à l’obstruction manifeste de toutes ses avancées». Ce document magistral a nécessité des heures de travail de la part des membres du Comité de Retraite. On y retrouve 33 chapitres et entres autres sujets : Les demandes de l’ADR (propositions et/ou recommandations), l’apport de l’ADR à la Tribune des Retraités.  Un grand merci à tous les membres du Comité pour ce dévouement inlassable  et cette réalisation probante.

Élections au CA. Monsieur Gaétan Morneau se retire de la présidence et est remplacé par monsieur Viateur Sauvé. L’ADR a un devoir de reconnaissance à monsieur Morneau pour le travail impressionnant accompli durant son court mandat.

Hommage à monsieur Morneau. Madame Aline Couillard, 2e vice-présidente, présente un hommage touchant au président sortant. Voici quelques phrases tirées de cet éloge. 

«Gaétan, tu es un vaillant défenseur des moins fortunés et des victimes d’injustice depuis quelque 17 ans à l’ADR. 

Tu as été et tu es toujours convaincu que la pleine indexation des rentes de retraite est le moyen par excellence de rendre justice aux retraités et de préserver leur autonomie financière et leur fierté. 

Pour nous aussi, tu es ce MONSIEUR pour qui nous avons beaucoup d’admiration, trop souvent silencieuse. 

Généreux de ton temps, nous en convenons tous, tu nous as emportés dans le tourbillon de l’action et nous avons voyagé avec toi dans les sentiers sinueux qui devaient déboucher sur l’oasis de l’indexation. Le résultat qui se fait attendre n’enlève rien à ton mérite.»

Merci monsieur Morneau pour ces années de travail et de dévouement.

Pour voir la photo prise lors de cette présentation, cliquer sur le lien suivant :

https://adr-quebec.org/galerie-adr/

••••••••

LE 16 OCTOBRE 2019

RAPPORT DISTINCT DE L’ADR

Monsieur Gaétan Morneau, président de l’ADR, a fait parvenir aux membres du CA un courriel précisant qu’un rapport distinct a été transmis à monsieur Christian Dubé, Ministre responsable de l’Administration gouvernementale et Président du Conseil du trésor. Voici un extrait de ce courriel.

Aux membres du CA de l’ADR

«Bonjour à vous toutes et tous,

Je vous informe que nous avons déposé le rapport distinct de l’ADR et un résumé du rapport au bureau du ministre monsieur Christian Dubé, hier après-midi.

Ce dernier aura l’occasion de prendre connaissance du dossier à l’aide des documents déposés.

Nous avons également transmis une lettre demandant  une rencontre spécifique avec monsieur Dubé puisque ce dernier n’était pas présent à son bureau de circonscription de La Prairie.

Une copie en format pdf a été aussi transmise en soirée à madame Claudine Binette, l’attachée politique et responsable du bureau du député et ministre monsieur Christian Dubé.

Madame Binette a immédiatement transmis, à son tour, la documentation au bureau de Québec.

J’ai aussi transmis à M. Alexandre Ferland, représentant du SCT à la Tribune des retraités, la documentation. (rapport et résumé du rapport) 

Le rapport a 187 pages et le résumé 17 pages.

Au plaisir de vous donner plus de détails au CA du 18 octobre. 

Gaétan Morneau

Président de l’ADR»

••••••••

LE 5 OCTOBRE 2019

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE

Monsieur Gaétan Morneau, président, convoque les membres à l’assemblée générale annuelle.

Voici un extrait du courriel transmis par monsieur Morneau.

••••••••

Bonjour à vous toutes et tous,

La fin de l’année approche à grands pas, l’hiver est à nos portes et comme à chaque année l’assemblée générale annuelle est convoquée.

Cette année, cet événement revêt un cachet particulier.

Les points suivants seront très importants pour l’avenir de l’ADR :

• La fin des travaux de la Tribune des retraités du Secrétariat du Conseil du trésor 

• Le rapport distinct de l’ADR,

• Les suites à  donner à cette Tribune,

* Le membership au sein de l’ADR,

* Les élections au sein de l’ADR.

…..

Au plaisir de vous y rencontrer.

Gaétan Morneau

Président de l’ADR

 

Voir l’onglet «Assemblée générale annuelle» en cliquant sur le lien suivant : 

https://adr-quebec.org/

••••••••

LE 6 SEPTEMBRE 2019

COURRIEL TRANSMIS PAR M. GAÉTAN MORNEAU, PRÉS. DE L’ADR

Ce courriel fait état de la prise de position de M. Michel Morin, journaliste retraité, sur la désindexation des retraités des secteurs public et parapublic.

DÉSINDEXATION

••••••••

LE 15 AOÛT 2019

ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU CA

Monsieur Gaétan Morneau, président de l’ADR, a convoqué les membres du CA à une réunion le 13 septembre 2019.

L’heure est au bilan de dire monsieur Morneau.

Entre autres sujets, on discutera du contenu du journal Le Démocrate à la retraite qui devrait paraître au début d’octobre.  Si des membres veulent contribuer à cette parution, ils pourront le faire en contactant le président.

••••••••

LE 21 JUIN 2019

RETRAITÉS TOUCHÉS PAR LA DÉSINDEXATION

À titre informatif, monsieur Gaétan Morneau, président de l’ADR, transmet le tableau suivant : 

Rente_Annuelle_Moyenne_2018

••••••••

LE 12 AVRIL 2019

Appui au projet de loi 21 sur la laïcité

En réunion le 11 mars 2019, le Conseil d’Administration de l’ADR a voté une résolution pour appuyer le projet de loi 21 sur la Laïcité.

Un texte rédigé par M. Marcel Leblanc, membre du CA, a été diffusé dans plusieurs médias québécois.

••••••••

LE 31 MARS 2019

MESSAGE AUX MEMBRES

Le nouveau président de l’ADR, monsieur Gaétan Morneau, répond aux membres qui se demandent ce que fait actuellement leur association pour obtenir l’indexation de leurs rentes.

Cliquer sur le lien suivant pour prendre connaissance du message du président :

Gaétan Morneau-31-03-2019

••••••••

LE 25 MARS 2019

RÉACTION AU BUDGET PROVINCIAL DE MARS 2019

Monsieur Gaétan Morneau, le nouveau président de l’ADR, réagit vivement à la présentation du budget du nouveau gouvernement caquiste.

Pour lire le texte de monsieur Morneau, cliquer sur le lien suivant : 

G. Morneau – Budget 2019

••••••••

LE 14 MARS 2019

LETTRE TRANSMISE À TOUS LES DÉPUTÉS DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE

Cette lettre cosignée et rédigée par notre président, monsieur Gaétan Morneau, porte un titre qui décrit bien la situation des retraités-es des secteurs public et parapublic :

NOUS RETRAITÉS-ES DE L’ÉTAT, SOMMES-NOUS DÉMONISÉS ?

À lire absolument en cliquant sur le lien suivant :

Sommes-nous démonisés

••••••••

LE 11 MARS 2019

DEMANDE EXPRESSE DE RENCONTRE

Madame Aline Couillard, 2e vice-présidente, communique avec le ministre Christian Dubé afin d’obtenir une rencontre avant le dépôt du budget.

Lire le texte en cliquant sur le lien suivant :

2019-03-11 Demande de rencontre à Christian Dubé par le CA

••••••••

LE 29 JANVIER 2019

«L’INDEXATION, COMMENT S’Y RETROUVER?»

M. Gaétan Morneau, membre du CA élargi, nous a transmis un document portant sur l’indexation où il nous dit que ce dossier est fort complexe.

Un fichier PDF intitulé «L’indexation, comment s’y retrouver?» devrait nous aider à mieux maîtriser ce dossier. Merci à Gaétan pour avoir produit ce document.

Les éléments qu’on y retrouve : 

⇒ Le nombre d’années que la problématique de la désindexation perdure;

⇒ Les années concernées par la désindexation : (nous en sommes à notre 37e année);

⇒ L’IPC (indice des prix à la consommation) ou le Tair (Taux d’augmentation de l’indice des rentes de chaque année);

⇒ Le pourcentage de perte du pouvoir d’achat de chaque année;

⇒ L’indexation partielle de chaque année;

⇒ Le nombre d’années d’indexation partielle pour les années travaillées entre le 1er juillet 1982 et le 31 décembre 1999;

⇒ L’indexation des rentes de retraite des retraités de l’an 2000 et plus;

⇒ Les régimes de retraite concernés.

 Pour consulter le fichier, cliquer sur le lien suivant : «L’Indexation, comment s’y retrouver

••••••••

LE 29 JANVIER 2019

CALCUL DES PERTES DUES À LA DÉSINDEXATION

M. Rosaire Quévillon, membre du CA, nous a fait parvenir un nouveau fichier Excel (2019) qui nous permet de calculer les pertes dues à la désindexation de nos rentes. Merci à Rosaire.

Voir l’onglet «Calcul des pertes».

••••••••

LE 21 JANVIER 2019

RÉCEPTION D’UN COURRIEL PROVENANT DU BUREAU DE MADAME NATHALIE ROY, DÉPUTÉE DE MONTARVILLE 

En pièce jointe, le courriel transmis à monsieur Gaétan Morneau de la part de madame Vanessa Guimond, attachée politique de madame Nathalie Roy, députée de Montarville et ministre de la Culture et des Communications.

(À noter que le surlignage en jaune a été fait par monsieur Morneau.)

Pour voir le courriel, cliquer sur le lien suivant :

https://adr-quebec.org/wp-content/uploads/2019/01/Courriel-Nathalie-Roy.jpeg

••••••••

LE 19 JANVIER 2019

BONJOUR MONSIEUR LE MINISTRE

Sur une invitation lancée par monsieur Gaétan Morneau, plusieurs membres de l’ADR se sont présentés au bureau de comté du ministre du Conseil du Trésor et député de La Prairie, monsieur Christian Dubé.

Texte et photos en cliquant sur le lien suivant :

Christian Dubé, ministre

••••••••

LE 12 JANVIER 2019

Un article publié dans le journal LE SOLEIL de Québec, sous la rubrique Point de vue, titre :

LES RETRAITÉS DE L’ÉTAT N’ONT JAMAIS CESSÉ DE S’APPAUVRIR DEPUIS 1982 

Cliquer sur le lien suivant pour lire l’article : 

Appauvrissement

••••••••

LE 4 JANVIER 2019

RETRAITÉS DÉSINDEXÉS

M. Morin ( michel@michelmorin.info ), blogueur, ex-Journaliste TVA Nouvelles, Journal de Montréal et Radio-Canada, ex-commissaire au CRTC, ex-consultant énergies, prend la défense des retraités désindexés des secteurs public et parapublic du Québec.

Cliquer sur le lien suivant pour lire l’article :

Retraités désindexés

••••••••

BONNES NOUVELLES!

DEUX COURRIELS, DATÉS L’UN DU 19 DÉCEMBRE 2018 ET L’AUTRE DU 21 DÉCEMBRE, ILLUSTRENT BIEN QUE DES ACTIONS DE NOS MEMBRES PORTENT FRUIT. ON CONSTATE EN EFFET QUE LE DOSSIER DE L’INDEXATION A ÉTÉ TRANSMIS À  MONSIEUR CHRISTIAN  DUBÉ, PRÉSIDENT DU CONSEIL DU TRÉSOR.

LE PREMIER COURRIEL PROVIENT DE MADAME SYLVIE TRÉPANIER, CONSEILLÈRE POLITIQUE DE MADAME NATHALIE ROY, DÉPUTÉE DE MONTARVILLE.

LE DEUXIÈME COURRIEL EST TRANSMIS PAR MONSIEUR JEAN BLANCHET, CONSEILLER POLITIQUE DE MONSIEUR JEAN-FRANÇOIS SIMARD.

NOTE : LE DEUXIÈME COURRIEL ÉTANT EN FORMAT RÉDUIT, ON PEUT LE LIRE EN RETRANSCRIPTION.

• COURRIEL DE MME TRÉPANIER :

pastedGraphic.png

********

• COURRIEL DE M. JEAN BLANCHET :

 

Texte retranscrit.

Bonjour Mme …

C’est avec beaucoup d’intérêt que M. Jean-François Simard, député de Montmorency, a pris connaissance du dossier que vous lui avez transmis concernant l’indexation des rentes des retraités de la Fonction publique québécoise. Il est d’autant plus interpelé par le sujet, du fait qu’il préside la Commission des finances publiques dont l’une des compétences est justement les différents régimes de retraite.

Nous aurons possiblement l’occasion d’entendre votre groupe lors des travaux de la Commission.

Merci de l’information,

Jean Blanchet, conseiller politique

••••••••

VOICI UNE NOUVELLE TRÈS IMPORTANTE COMMUNIQUÉE PAR MONSIEUR GAÉTAN MORNEAU, MEMBRE DU CA ÉLARGI DE l’ADR.

Bonjour madame, monsieur,

Merci pour votre appui et souhaitons-nous bonne chance.

2019 sera-t-elle notre année ? Espérons-le !

Nouvelle de dernière heure.

Forts de votre appui massif, nous avons le plaisir de vous informer qu’une demande de pleine indexation de nos rentes de retraite a été déposée à la «Tribune des retraités du Secrétariat du conseil du trésor» ce jeudi le 13 décembre 2018.

Le libellé est le suivant :

« Les retraités de l’État demandent au gouvernement l’indexation de leur rente de retraite des années 1982 à 1999, à partir du 1er janvier 2015, prenant en compte les données de l’évaluation actuarielle du RREGOP du 31 décembre 2014. Cette indexation s’appliquerait aux années 2015, 2016, 2017, 2018 et aux années subséquentes. ».

Cette demande couvre les régimes de retraite suivants : RREGOP, RRE, RRF, RRCE.

————————————–

Après 36 ans de discussions et de tergiversations et un an et demi de Tribune (des retraités), l’Association démocratique des retraités a déposé cette demande.

Nous sommes conscients que nous sacrifions des sommes colossales pourtant légitimes. Nous sommes aussi au fait que de demander la pleine indexation, rétroactive à 1982, ferait disparaître les milliards accumulés dans le fonds RREGOP à la CDPQ. Qui plus est le FARR et peut-être même d’autres fonds gouvernementaux.

Il nous semble que ce soit le prix à payer pour mettre fin à cette saga qui traîne dans le paysage depuis 36 ans. L’ADR est prête!

Rappelons qu’aucun gouvernement n’a eu le courage de s’engager à le régler. Espérons que cette fois-ci sera la bonne.

Votre député-e doit savoir…

Afin de rendre ce dossier à bon port, nous avons besoin que vous acheminiez à votre député-e votre accord à cette demande telle que déposée le 13 décembre à la Tribune des retraités.

Vous devez aussi massivement par Facebook et par courriel signifier à votre député-e votre accord et votre appui à la demande telle que déposée. (SVP indiquer le nom de votre régime de retraite).

Lien pour la liste des députés : http://www.assnat.qc.ca/fr/deputes/index.html

Nous vous invitons à contacter vos ami-es retraité-es et employés actifs pour soutenir et s’associer à l’appui de notre demande.

Lors de votre envoi à votre député-e, nous vous serions gré d’informer en copie conforme l’une ou l’autre des personnes ci-dessous mentionnées.

Nos meilleurs vœux !

Aline Couillard,  courriel alinec@cgocable.ca

Liguori Larrivée, courriel liguori.larrivee@cgocable.ca

Gaétan Morneau, courriel  morneauga@videotron.ca