Notre demande d'être représenté sur le comité sur l'indexation
 créé par l'Assemblée nationale.
 15 novembre 2007  
Monsieur François Gendron
Député d'Abitibi-Ouest

Avant qu’une décision définitive ne soit prise, pour la crédibilité des résultats qui seront présentés par le groupe de travail formé à la suite d’une décision unanime de l'Assemblée nationale, relativement à l'indexation des rentes des retraités des secteurs public et parapublic, nous vous invitons à tenir compte des positions divergentes des différentes associations de retraités.

Les retraités apprécieraient que les partis politiques présents à l'Assemblée nationale, prennent en compte ces deux points de vue afin d'assurer l'adhésion d'une majorité des retraités aux résultats de ces travaux. La très grande majorité des retraités des secteurs public et parapublic ne s'attend à rien de moins que la pleine indexation de leur rente. Pour eux, la pleine indexation est un principe. La démonstration du contraire devra être crédible et convaincante pour qu'ils l'acceptent.

Nous avons aussi présenté cette demande au gouvernement et à l'ADQ. Selon les échanges téléphoniques que nous avons eus avec le bureau du Premier ministre et monsieur Hubert Benoît de l'ADQ, nous aurions leur appui pour qu'un représentant de l'ADR siège sur ce comité. Il ne nous manquerait que l'appui du Parti québécois pour que cette possibilité se réalise.

Nous ne voulons pas retirer une place aux deux représentants du groupe des 8 mais il pourrait y avoir un consensus entre les partis politiques pour ajouter un troisième retraité à ce comité indépendant.

Merci pour votre bienveillante attention,

Rodrigue Dubé
Président de l’ADR
Retour à l'Accueil